Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Carte d’allergie

Il est essentiel pour confirmer la responsabilité d’un médicament dans un syndrome de Lyell/SJS de faire réaliser des tests médicamenteux. Ils peuvent permettre de plus d’innocenter des médicaments utiles pour la suite. Il s’agit en général de tests épicutanés ou patch tests (les tests sanguins n’existent pas en routine). Ils se font plusieurs mois après la phase aiguë et en consultation donc sans hospitalisation. Ces tests sont bien tolérés.

Le patient bénéficiera, à l’issue, d’une carte d’allergie listant l’ensemble des molécules contre-indiquées : carte d’allergie cutanée

Les centres spécialisés sur les syndromes de Lyell et de Stevens-Johnson peuvent réaliser les tests médicamenteux : la carte des centres.